Les usagers du Mantois conserveront-ils finalement les trains directs que le conseil régional de Normandie s’apprêtait à récupérer ? Suite à un comité de pilotage ayant réuni les élus des conseils régionaux francilien et normand, certains trains directs que la Normandie ne souhaitait plus voir s’arrêter en gare de Mantres-la-Jolie devraient continuer à le faire après 2020 (lorsque la Région Normandie deviendra totalement maître de la gestion des transports ferrés, Ndlr), révèle Le Parisien ce 4 juillet. L’établissement d’un nouveau plan de transport faisant perdre des directs, en heures de pointe comme en heures creuses, et ce sur demande des élus normands, avait été révélé par La Gazette le 16 mai dernier. Le 25 mai, la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, envoie un courrier pour s’y opposer au premier ministre, reproduit par le quotidien francilien.