Il est de retour. En 2017, à cette même période, l’édile pisciacais Karl Olive (LR) annonçait lors d’une rencontre avec la presse n’avoir « pas renouvelé » sa carte chez Les Républicains, et prendre ses distances avec un parti dont le socle représentait désormais « la droite affirmée ». Il n’avait pas non plus pris part au vote en décembre 2017 ayant désigné Laurent Wauquiez président du parti.

Pourtant, jeudi dernier au Pecq, lors du lancement de la campagne du président du conseil départemental Pierre Bédier, en vue de l’élection d’un nouveau président de la fédération LR des Yvelines, l’élu a annoncé avoir repris sa carte d’adhérent. « Wauquiez, ce n’est toujours pas ma tasse de thé », a-t-il cependant prévenu de ce choix.

Ce dernier serait, selon l’élu un moyen de montrer son « soutien » à l’incontournable homme fort de la droite yvelinoise. « C’est un homme vrai, explique-t-il. Il a été d’un soutien indéfectible sur les grands projets. » Le maire pisciacais continue cependant de ne pas cantonner sa politique à un parti : « J’étais à la présentation du plan pauvreté (présenté par Emmanuel Macron, Ndlr). »

PHOTO : LA GAZETTE DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES