Le bas du théâtre de Poissy était presque comble mercredi dernier, pour la présentation des premiers visuels du futur centre d’entraînement et de formation du Paris-Saint-Germain (PSG) annoncé pour l’été 2021. Une maquette a également été exposée à l’hôtel de ville. Plusieurs supporters ont émis le souhait qu’un musée dédié à l’histoire du club y soit implanté, une possibilité confirmée par les dirigeants du club.

Les dirigeants présents, à l’insistante demande du maire, réfléchissent également à un changement de nom du centre d’entraînement (compris comme étant celui du club par l’assemblée présente ce soir-là, voir précision ci-dessous, Ndlr) pour y intégrer celui de la commune du futur Campus. Lors de la réunion, les riverains des quartiers de la Bidonnière, des communes d’Aigremont et de Feucherolles, ont émis leurs habituelles réserves concernant l’accès et la circulation.

« Ici ce n’est pas Paris mais Poissy », souriait, en préambule de cette présentation, le maire Karl Olive (LR). Pendant environ une heure, le club a présenté au plus de cent personnes présentes l’agencement du site, ses infrastructures et les aménagements de voirie. « Le bâti ne représentera que 8 % des 74 hectares », souligne Jamal Riffi, le directeur immobilier du PSG. Le projet enthousiasme les supporters présents à cette réunion.

« Il est absolument magnifique, très futuriste, indique un Orgevalais, supporter depuis les années 1970. Mais on n’a pas parlé du tout du passé. Et le PSG, c’est aussi un club qui a existé avant. » Il demande, comme un souhait, si « un espace de présentation de ce que le PSG a été » sera implanté sur le site. « Aujourd’hui nous n’avons pas de musée PSG relatant l’histoire du PSG, on y pense », répond Jamal Riffi de l’état actuel de la réflexion du club de football sur le sujet.

« On est en train d’étudier plusieurs sites, dont Poissy, mais on n’a pas encore fixé le lieu », poursuit-il. Le PSG aurait en effet commencé à travailler plus que sérieusement sur la question. « Il faut que vous sachiez qu’il y a une personne à plein temps au sein du Paris Saint-Germain qui est en train de collecter cette histoire, un archiviste, qui remplit son rôle pour pouvoir exposer d’où vient le Paris-Saint-Germain, d’où vient son passé, quelle est son histoire », précise Jamal Riffi.

Quelques minutes avant, une supportrice avait demandé s’il allait y avoir une modification du nom du club pour y intégrer Poissy, nouveau lieu du centre d’entraînement. « J’ai une demande du maire juste ici, répond le directeur immobilier, désignant Karl Olive en rigolant. Nous travaillons dessus, je ne peux pas vous répondre […] Nous restons présents sur Paris, nous restons présents sur Saint-Germain (avec le centre d’entraînement des équipes féminines, Ndlr). »

Il poursuit : « On vient de s’implanter à Poissy, on travaille sur le sujet… » Mercredi 19 septembre, le club tient à préciser que ce changement de nom concerne le centre d’entraînement (actuellement Campus PSG, Ndlr) et non le PSG lui-même. Il poursuit auprès de La Gazette que celui-ci pourrait intégrer le nom d’un sponsor dans le cadre d’un éventuel contrat de naming.

Les réserves des futurs riverains du centre d’entraînement ont également été formulées une nouvelle fois par ceux d’entre eux venus à cette réunion d’information. « Comment allons-nous accéder à la Bidonnière en venant de la N113 ? », s’inquiète un habitant du hameau. « Vous avez toujours le premier rond-point que vous prenez et […] vous allez pouvoir passer par le deuxième rond-point, ce sera plus direct », répond Jamal Riffi.

« J’aimerais savoir ce que vous avez prévu au niveau des transports en commun, notamment la ligne 55 ?, demande un autre riverain. Aura-t-on une amélioration ou une fermeture de la ligne ? » Le directeur immobilier se veut rassurant : « Il y aura une réunion sur le sujet avec la communauté urbaine et la Ville dans deux semaines. Les travaux sont engagés, pas pour diminuer mais au contraire développer. »

A proximité du Campus PSG, la clinique du sport à l’étude

Dans la salle, certains se sont inquiétés de ne pas voir apparaître le projet de clinique du sport, déjà évoqué de nombreuses fois dans la presse. « Il y avait une réserve foncière et immobilière qu’on a voulu garder », détaille Jamal Riffi, le directeur immobilier du club.

« Il y aura une réunion dans une dizaine de jours avec la Ville, le Département et la communauté urbaine pour voir ce qu’on va y implanter, détaille-t-il du projet. Le travail porte effectivement sur l’implantation d’une clinique du sport […] en partenariat avec l’hôpital de Poissy. »

Il précise, de la non-présentation de cette clinique : « Les autorisations pour ce type d’équipement sont assez complexes, c’est pour cela qu’on a voulu décorréler cette implantation de clinique par rapport au Campus, mais un certain nombre d’accords ont eu lieu. »

Mise à jour, 19 septembre: Ajout d’une précision issue du PSG quant aux questions liées au noms du club et du Campus, modification du titre pour la refléter.