Ce mardi 11 septembre, aux alentours de 17 h 30, un déploiement des forces de l’ordre en gare de Mantes-la-Jolie a attiré l’attention des voyageurs. Le trafic vient d’être interrompu suite à un feu de broussaille qui s’est déclaré entre les gares d’Epône-Mézières et Mantes-Station, ce qui n’inquiète pas forcément les usagers.

Quatre premiers policiers entrent dans la gare et se dirigent vers le quai C pour attendre l’intercité normand reliant Paris-Saint-Lazare à Rouen. Quelques minutes plus tard, cinq autres policiers les rejoignent. « Nous avons été prévenus que deux femmes s’étaient battues dans le train, détaille une source policière. La première aurait malencontreusement bousculé l’autre, qui lui a tiré les cheveux. »

17 h 38, le train entre en gare et les forces de l’ordre se postent aux entrées et sorties du train, afin d’interpeller les deux femmes. Le train a pu repartir sans incident. Celle qui avait tiré les cheveux de l’autre a été placée en garde à vue. « Un examen psychiatrique » a été demandé par les enquêteurs du commissariat mantais.

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES