Elle se sent bien seule l’agence Île-de-France Ouest de l’Office national des forêts dans sa lutte contre les dépôts sauvages. A tel point que ce mercredi 26 septembre, l’organisme a annoncé arrêter de ramasser ces derniers dans les forêts de Saint-Germain-en-Laye et Marly-le-Roi « en l’absence d’aides extérieures, et après avoir alerté ses partenaires », détaille-t-il.

« La situation dans ces deux forêts est alarmante, elles deviennent des décharges à ciel ouvert. Gravats, pneus, amiante, déchets verts… sont déversés quotidiennement en forêt », poursuit l’ONF. L’organisme précise également ramasser « 1 500 tonnes de déchets » dans les forêts franciliennes pour un coût de « 900 000 euros ».

La décision surprend et étonne Marc Honoré, maire DVD d’Achères. « On avait une réunion la semaine dernière, ils ne nous avaient pas annoncé ça, regrette-t-il. Même si ça coûte cher, qui va le faire ? Je sais bien qu’il ne sont pas aidés par les collectivités mais on travaille un peu dessus quand même. »

PHOTO : ILLUSTRATION / LA GAZETTE EN YVELINES