Le 18 octobre prochain, la municipalité pisciacaise reconduira une matinée sans poids-lourds. De 9 h à 11 h, trois barrages filtrants seront installés sur les axes les plus fréquentés : la RD30, la RD308 et le rond-point du Technoparc. Se basant sur une étude du Département, Karl Olive (LR), maire pisciacais, estime « qu’à l’horizon 2025, la circulation aura augmenté de 30 % si l’on ne fait rien ». Avec cette opération, il souhaite également plaider pour la création de nouveaux axes de circulation comme le Tram 13 et l’aménagement de parcs relais ou encore le projet de l’A104.

Suite à la première édition, plusieurs arrêtés de tonnage pour les plus de 3,5 tonnes avaient été pris concernant les voies perpendiculaires au boulevard Robespierre. D’autres, limitant le tonnage à 19 tonnes, devraient être appliqués prochainement sur la RD30 et la RD308. « On ne va pas toucher aux grands axes, souligne Franck Marone, chef de la police municipale. Et les livraisons pourront être assurées pour les commerçants. » S’ils ne sont pas respectés, les contrevenants s’exposent à des amendes allant de 35 à 1 500 euros.

Une petite quarantaine de personnes, policiers municipaux, élus et associatifs seront mobilisées lors de cette matinée. Des contrôles réguliers depuis quatre ans auraient permis une baisse du trafic. « Avant les contrôles, nous étions à 48 poids lourds par jour sur le boulevard Foch, note Franck Marone. Avec l’arrêté de tonnage, nous en sommes à 14 par jour désormais. »

Lors de la première édition de cette matinée sans poids-lourds, 275 camions avaient été contrôlés. « Sur ces camions, 194 n’auraient pas dû emprunter Poissy, rappelle Karl Olive. Les chauffeurs savent ce qu’ils font, ils prennent un raccourci en quittant la RN184 pour rejoindre directement l’autoroute A13. »

L’autre versant de cette action sert à plaider « la création de nouveaux axes », malgré le réaménagement à venir du boulevard de l’Europe dans le cadre du chantier du Tram 13 express, prévu pour débuter « entre 2021 et 2022 ». Karl Olive regrette ainsi que le bouclage de l’A104 « ne soit pas d’actualité », et rappelle : « A l’occasion d’un sondage que nous avions commandé, où 82 % des sondés s’étaient montrés favorables au Tram 13, il y avait une question subsidiaire sur le contournement de Poissy. Près de 70 % des sondés y étaient favorables. »

PHOTO : ARCHIVES / LA GAZETTE EN YVELINES