Samedi 6 septembre se tenait à la salle du Bout du monde la première édition yvelinoise du Prox’raid aventure, organisée par la police pluri-communale d’Epônes, Mézières-sur‑Seine et Nézel. Composée de bénévoles, cette association vise à rapprocher policiers et habitants. Gendarmes et pompiers étaient également présents. « C’est plus qu’une réussite, se satisfait Grégory Bion, chef de la police municipale intercommunale. A 16 h, plus de 1 000 enfants avaient été accueillis. »

Le policier municipal espère pérenniser la manifestation épônoise, mais également qu’elle se développe en vallée de Seine. « J’ai vu beaucoup de collègues de Mantes, Poissy, Aubergenville, qui étaient prêts à lancer ça chez eux », se réjouit-il. « Cela montre un autre visage de la police qui n’est pas forcément vue de façon positive », se félicite le maire épônois Guy Muller (LR).

Un policier de la région d’Alicante, présent grâce à l’association policière Star Spain (qui organise des échanges internationaux, Ndlr) s’est montré impressionné. « Ce qu’on fait en Espagne, c’est plutôt des mises en situation dans les écoles à destination des enfants, rapporte-t-il. Ici, tous les corps sont représentés. »

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES