Un atelier de fabrication de coquelicots en papier et une pétition ont été proposés aux riverains. Un collectif de manifestants, réunis suite à l’appel national lancé contre l’usage de pesticides, en septembre par une centaine de personnalités, a donné de la voix samedi à 14 heures devant la mairie. Parmi leurs revendications, l’interdiction du glyphosate demandée au gouvernement français. « Il ne fait que repousser cette interdiction et ce n’est pas acceptable », a dénoncé l’un des membres de la déclinaison locale du mouvement, qui souhaite renouveler son action une fois par mois.

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES