Mercredi dernier, une jeune femme de 24 ans et sa mère, ont été interpellées à leur domicile par les enquêteurs de la sûreté urbaine du commissariat de Conflans-Sainte-Honorine. La jeune femme, connue des services de police, était soupçonnée d’avoir volé des ordonnanciers afin de pouvoir s’acheter du Prontalgine, un médicament contenant de la codéine.

« Elle a reconnu les faits, sans s’étendre sur les motifs, fait remarquer une source policière. Mais ce n’était pas une arnaque à la Sécu, ni pour la revente qu’elle achetait ces médicaments. » Les policiers s’orientent vers une consommation personnelle de codéine, utilisé fréquemment comme alternative à la drogue. « Elle était accro », confie cette même source.

Lors des perquisitions, une dizaine de boîtes et des ordonnanciers ont été retrouvés. « Au total, quatre médecins ont été victimes de vol et elle est allée dans 25 pharmacies différentes de vallée de Seine », détaille-t-elle. La jeune femme a été remise en liberté sous contrôle judiciaire et sera convoquée ultérieurement devant le tribunal de Versailles.