Lors d’une rencontre avec La Gazette au printemps 2017, Bernard Durupt (DVG), premier adjoint muriautin espérait que les aménagements et l’aire de jeux « emblématique » du parc Molière, situé le long des quartiers de la Vigne blanche et des Bougimonts, soient terminés pour « fin 2017 ».

En se promenant dans le parc ce samedi 27 octobre, les visiteurs ont pu constater que cette aire, dont le montant est de 461 400 euros HT était toujours en travaux. Baptisé « A contre-courant », cet espace de « 500 m² », détaillait à l’époque Bernard Durupt, comprendra notamment des belvédères et des plate-formes, des jeux de grimpe et de glisse, … « Le contact avec la nature, l’éveil des sens , la mixité des usages, la prise de risques sont autant de thématiques privilégiées », détaille le panneau explicatif du chantier.

A travers cette aire de jeux, financée à hauteur de 175 332 euros HT par l’Agence nationale de rénovation urbaine, et des nombreux autres aménagements, la municipalité espère faire du parc Molière « un lieu d’attractivité de la ville ».

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES