Vendredi après-midi, l’heure était au recueillement à Poissy : 200 à 300 personnes se sont réunies sur le parvis de l’hôtel de ville pour rendre hommage à l’ancien maire UMP, Jacques Masdeu-Arus, décédé dimanche 4 novembre à 76 ans des suites de la maladie d’Alzheimer. Les élus de l’actuelle majorité, d’anciens élus et des fonctionnaires qui ont travaillé à ses côtés de 1983 à 2008, proches, amis, se sont succédés à la tribune.

« Lorsque j’ai rencontré Jacques Masdeu-Arus en 1981, la ville était sinistrée, le conseil municipal se déchirait. Avec quelques amis, dont Jacques, on s’est réunis avec l’idée de redynamiser l’économie de cette ville dans une atmosphère apaisée, témoigne Vincent-Richard Bloch, adjoint à la culture. Il était l’homme qu’il fallait suivre. »

« JMA était un chef, un patron, un très grand maire », souligne pour sa part Karl Olive (LR), l’actuel premier magistrat. « Tout n’a pas été parfait dans la trajectoire de Jacques, poursuit le maire. Nul ne saurait le nier ou l’évacuer, sa condamnation judiciaire restera comme une tâche indélébile, difficilement pardonnable dans un parcours exemplaire. »

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES