Depuis quelques jours, cinq silhouettes de couleurs vives de la taille d’un enfant et en trois dimensions ont été installées dans certaines rues, à proximité d’établissements scolaires, dans le quartier du Val Fourré et dans le centre-ville. Ce mobilier urbain, d’un coût de quelques milliers d’euros, sert « à alerter l’automobiliste de la rencontre probable avec des enfants », détaille la Ville par communiqué. Ces silhouettes sont équipées de bandes réfléchissantes. Le dispositif est pour l’heure expérimental, mais pourrait être étendu à d’autres axes si les résultats sont satisfaisants.

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES