L’AS Poissy respire enfin. Après cinq journées consécutives sans victoire, qui les ont vus descendre jusque dans la zone rouge, les Pisciacais ont goûté à la victoire pour la deuxième fois de la saison. Les hommes de Laurent Hatton recevaient le CMS Oissel, dans son stade Léo Lagrange, pour le compte de la onzième journée du groupe C de National 2.

Avant ce match, le CMS Oissel était classé neuvième avec 13 points, soit quatre de plus que l’AS Poissy. Les visiteurs affichaient également 14 buts inscrits pour 14 encaissés quand les locaux, eux, en étaient à neuf inscrits et neuf encaissés. Il fallait donc s’attendre à un match serré et ce fut le cas. C’est finalement Malik Rouag qui a délivré les siens en milieu de seconde période, à la 58e minute de jeu. La deuxième meilleure défense du championnat a ensuite fait le nécessaire pour ne pas prendre ce but qui l’aurait privée des trois points déterminants dans la course au maintien.

Après l’excellent résultat nul de la semaine passée contre le leader Havrais (0-0), le FC Mantois effectuait un déplacement périlleux sur la pelouse de l’US Saint-Malo, quatrième avec 16 points pour 11 buts marqués et dix encaissés. De leur côté, les joueurs de Robert Mendy occupaient la dernière place avec huit points, sept buts pour et 18 buts contre.

Et ce match a fait respecter la hiérarchie du classement. Le FC Mantois a vécu un match difficile face à une solide équipe bretonne. Le club de la vallée de Seine a également eu le malheur de tomber sur un Sébastien Persico en feu. L’attaquant malouin en a fait voir de toutes les couleurs à la défense des Sang et or, en inscrivant un doublé durant la première période (42e, 45e) .

Un premier acte où le FC Mantois a essayé de construire mais sans concrétiser ses quelques situations intéressantes. Au retour des vestiaires, l’équipe reprend pourtant espoir à la 50e minute par Malamine Diabira (2-1). Revigorés, les visiteurs vont pousser pour tenter de revenir au score. Mais c’était sans compter sur Sébastien Persico, encore lui, qui enterre les espoirs adverses avec un troisième but personnel (88e), et qui devient ainsi le meilleur buteur du championnat avec 10 réalisations. Brice Boutantin est venu aggraver et clore la marque à la 92e minute de jeu (4-1).

Cette victoire permet à l’AS Poissy de sortir de la zone de relégation et de s’emparer de la 11e place avec 12 points, devant l’AC Boulogne-Billancourt, le Vannes OC et Furiani Agliani. Le FC Mantois n’est pas parvenu à enchaîner et reste englué à cette 16e et dernière place avec huit points. Dans deux semaines, septième tour de coupe de France oblige, les Pisciacais se déplaceront à Vitré, qui compte le même nombre de points. Les Mantevillois recevront une autre équipe bretonne, le Stade Briochin.

PHOTO : ARCHIVES / LA GAZETTE EN YVELINES