Dans une précédente édition, La Gazette évoquait le sort parfois incertain des tombes des anciens soldats de Napoléon, dont celle du général Songeon, enterré en 1834 dans le cimetière de Houdan. Patrice Thébault, historien houdanais amateur, a écrit et fait publier début octobre une biographie de l’officier de la Grande armée. Son auteur a remis l’ouvrage à la municipalité dont il espère qu’elle prendra quelques mesures d’entretien.

« Sa tombe est en mauvais état », note ainsi Patrice Thébault : « Son socle est un peu ouvert et il y a également de la mousse dessus, je pense qu’un léger entretien pourrait être réalisé par la Ville. » Des rénovations modiques, que l’historien amateur estime à 150 euros : « Mon livre est là pour leur rappeler qu’il existe un patrimoine funéraire à Houdan, et qu’il serait bon qu’ils l’entretiennent. »

Il a remis un exemplaire de sa biographie à l’Office du tourisme de Houdan comme à la mairie. « Cet ouvrage ne constitue pas une priorité, mais je le lirai et nous verrons avec le conseil municipal comment traiter au mieux cette tombe dans un calendrier réaliste », commente le maire Jean-Marie Tétart (LR).

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES