L’essai de télétravail mené du 1er janvier au 30 juin dernier par la communauté Grand Paris Seine et Oise est un succès pour les élus. Lors du dernier conseil communautaire, le 26 septembre dernier, Marc Honoré (DVD), maire d’Achères et conseiller délégué à l’administration générale et au dialogue social, en a tenu un bilan plutôt satisfaisant.

« Le sondage réalisé auprès de 64 salariés en télétravail révèle qu’en six mois, ce sont 1 180 trajets qui ont été évités, 3 258 h de temps de trajet épargnées », pointe ainsi l’élu. Au total, 91 agents ont participé à l’essai, sur les 1 000 employés par la communauté urbaine. Durant les intempéries de février et de juin, le dispositif a été ouvert à tous les agents.

« Ca peut apporter un mieux-être de l’agent qui va éviter une à deux heures de transport par jour, de dépenser son essence, reconnaît Florence Fouchier, déléguée syndicale de la CGT de la communauté urbaine. Je pense que cela a été efficace, il n’y a pas de perte de temps. » Elle rappelle par ailleurs que le dispositif doit être suivi, notamment pour vérifier les conditions dans lesquelles s’exercent ce télétravail, mais aussi pour éviter l’isolement des agents concernés.

PHOTO : ILLUSTRATION / LA GAZETTE EN YVELINES