Ce match revêtait une importance toute particulière pour les hommes du Conflans Andrésy Jouy volley-ball (CAJVB). En recevant le club de Charenton, troisième au classement, les Conflanais misaient sur une victoire pour leur ravir cette dernière place synonyme de qualification pour les play-offs.

Vainqueurs au match aller sur le score de trois sets à un, les joueurs de Jean-Marc Briet et d’Olivier Leflem espéraient vivre un scénario similaire. Le match démarrait d’ailleurs dans ce sens avec un premier set remporté 25-23 grâce à un gros travail au bloc de Victor Vezien et à un très bon Yann Briet. Pourtant, à partir du second set, la machine s’est enrayée. « A chaque fois que l’on pensait le CAJVB en passe de prendre l’ascendant, les visiteurs étaient toujours présents », constate Philippe Montaudouin, le président, dans son rapport d’après-match.

Dès la fin du second set, les joueurs de Charenton ont accéléré leur jeu et pris le jeu en main. Ils ont fini par le remporter 25-22 avant de remporter les deux derniers sur le même score de 25-21, face à des Conflanais avec bien moins de fraîcheur et qui n’ont pas réussi à contrarier les plans adverses. « Ils étaient sûrement plus frais puisque non concernés par les deux matchs de coupe de la semaine passée, continue le président. Notre équipe est fatiguée et la trêve de Noël arrive bien pour reposer le corps et soigner des blessures récurrentes. »

De leur côté, les femmes ont dû faire face à une avalanche de blessures. C’est avec seulement huit joueuses valides, dont deux passeuses et une libéro, qu’elles ont effectué le déplacement sur le parquet du club de Strasbourg volley-ball. Les deux premiers sets ont été compliqués (25-17, 25-18), avant qu’elles ne trouvent enfin le rythme pour mettre à mal leurs adversaires dans le troisième set. Mais alors qu’elles menaient 23-18, ces dernières ont eu une nouvelle panne d’efficacité en attaque, offrant la manche à Strasbourg (26-24). Les Conflanaises rentrent bredouilles de ce match.

Au classement, tout espoir de play-offs n’est pas vain pour les hommes du CAJVB même si leur adversaire du week-end compte désormais quatre points d’avance. Il faut tout de même regarder derrière maintenant, puisque Royan revient à égalité de points avec le CAJVB (14 points). Chez les femmes cette nouvelle défaite en trois sets pèse lourd. Elles occupent la dernière place, à quatre points du premier non-relégable.

PHOTO : ARCHIVES / LA GAZETTE EN YVELINES