Depuis le 18 décembre dernier, le village de Saint-Martin-la-Garenne connaît bien des soucis avec son réseau internet. En cause : la Montée en débit (Med), mise en place dans 45 communes yvelinoises par le Département afin de permettre une amélioration rapide des débits en rapprochant les centraux ADSL des clients (mais le déploiement de la fibre optique y est reporté aux années 2020, Ndlr).

Dans sa dernière newsletter, la municipalité de Guernes informe ses administrés de perturbations possibles. « Orange effectuera la fameuse montée en débit tant attendue du 9 au 28 janvier, indique la mairie. Ce dernier jour sera marqué par une coupure totale de la téléphonie filaire, donc plus de fixe ni de connexion internet durant cette journée. »

La semaine précédente, la newsletter faisait état de « fortes perturbations » intervenues lors du déploiement à Saint-Martin-la-Garenne. En effet, ils n’ont pas été informés qu’en plus des coupures d’accès à internet possibles sur une durée de 24 à 48 h, liées aux raccordements par l’opérateur Orange, ils pouvaient également rencontrer des dysfonctionnements avec leur propre matériel, pas forcément compatible en fonction de l’ancienneté de la box.

« Certains habitants ont dû changer leur box internet qui n’était pas adaptée au très haut débit, confie le maire de la commune Stéphan Champagne (SE). Quelques foyers sont toujours privés d’internet même si les choses rentrent dans l’ordre progressivement. » Pourtant, du côté d’Yvelines Numériques, le syndicat mixte du Département qui s’occupe du déploiement de la montée en débit dans les communes, on assure qu’une communication a été engagée sur ce sujet avec les municipalités concernées.

« On a informé les mairies qu’elles devaient dire à leurs administrés d’appeler leur fournisseur d’accès à internet (FAI) pour savoir si, en fonction de leur abonnement, ils pouvaient recevoir le très haut débit, fait savoir Julie Lasne, en charge des relations extérieures à Yvelines Numériques. A Saint-Martin-la-Garenne, l’opération a eu lieu au moment des fêtes, il y a eu certainement un problème de communication… »

Les habitants des prochaines communes à être concernés par la montée en débit sont donc invités à se rapprocher dès maintenant de leur opérateur. « Il faut que les usagers appellent leur service client pour s’équiper d’un décodeur qui absorbe des flux plus importants, indique Régis Philippon, directeur des relations aux collectivités locales d’Orange dans les Yvelines. Après, ce n’est pas une obligation, tout dépend de l’ancienneté de votre matériel… »

PHOTO : ILLUSTRATION / LA GAZETTE EN YVELINES