Le maire LR d’Andrésy Hugues Ribault continue de s’inquiéter de la hauteur des futurs silos du Port Seine métropole Ouest implanté à Achères et fixée par Ports de Paris, porteur du projet de ce port dédié au BTP, à 40 mètres.

Le 11 décembre dernier, en conseil communautaire, lors du vote du premier arrêt du plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI), il a une nouvelle fois insisté en demandant à ce que la hauteur des « émergences » soit définie « à 30 mètres », pour ne pas pénaliser la vue depuis les coteaux d’Andrésy. Un souhait qu’il avait aussi émis lors d’une réunion de concertation en septembre 2018, sans obtenir de réponse.

La situation ne semble pas avoir bougé depuis. « Rien n’est encore arrêté », indique Ports de Paris au Parisien. En mai 2017, La Gazette rapportait les propos de l’architecte Jean-Marc Gaullier, précisant qu’il s’agissait de hauteurs « maximales » et que tous les bâtiments n’iraient pas forcément jusqu’à cette hauteur. Le projet sera soumis à une enquête publique lancée à la fin 2019. Les premières infrastructures devraient être mises en service à l’horizon 2025.

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES