Créé il y a 20 ans dans les locaux du Foyer jeunes travailleurs (FJT), le restaurant inter-associatif mantais fondé par le FJT et la Ville, se faisait plutôt discret et n’était connu que de ses habitués. « Il y avait un souci de visibilité, d’identité, on pouvait même dire qu’il était un peu désuet », reconnaît Patrick Hochedé, directeur du FJT et trésorier de l’association gérant le restaurant, désormais baptisé Quai 21.

Concernant le manque de visibilité antérieur, il analyse : « En 20 ans, nous avons eu 98 adhérents, mais le territoire a changé, certaines entreprises sont parties, ont délocalisé, de nouvelles sont arrivées, il fallait se remettre en perspective. Aujourd’hui, nous avons 35 adhérents. »

Une rénovation à 30 000 euros plus tard, Quai 21 garde la même jauge d’accueil, une centaine de couverts. « Je t’avais dit que c’était un peu vieillot, adresse Raphaël Cognet (LR), maire mantais à Patrick Hochedé. Maintenant je vais soutenir la communication auprès des agents de la ville. »

PHOTO : ILLUSTRATION / LA GAZETTE EN YVELINES