Le Conflans Andrésy Jouy Volley-ball (CAJVB) n’est pas tombé dans le piège même s’il s’en est fallu de peu. Les Conflanais étaient dans l’obligation de gagner leurs deux derniers matchs de cette première phase de championnat, tout en espérant un faux pas de Charenton, pour se qualifier pour les play-offs. Sur le parquet du Volley club de Bellaing – Porte du Hainaut, dans les Hauts-de-France, ils ont rempli la première partie de ce contrat sans pour autant se montrer rassurants.

Classés derniers de cette poule A avec sept points avant le début de la rencontre, les Bellaingeois n’ont pas fait de figuration et ont joué le match à fond. Mieux rentrés dans la partie, les hommes du CAJVB remporte le premier set avec beaucoup de maîtrise (25-19). Et puis, à partir du second set, la tournure des événements a complètement changéade camp.

Les services du CAJVB deviennent moins dangereux et Bellaing prend l’ascendant sur le match ainsi que le second et le troisième sets (28-26, 25-20). « Il est vrai que notre équipe était privée de Milos Balandzic, son passeur titulaire, mais cela n’explique pas tout », commente Philippe Montaudouin, président du CAJVB, dans son communiqué.

Dos au mur, les joueurs d’Olivier Le Flem et de Jean-Marc Briet rehaussent le niveau de jeu dans le quatrième set avec les rentrées de Jonas Bastia et François Montaudouin. Ces derniers apportent alors plus de dynamisme et le CAJVB égalise à deux sets partout (25-23). Dans le tie-break, les Conflanais s’imposent avec leurs six joueurs habituels (15-10) et remportent le match trois sets à deux.

Ce petit accroc freine quelque peu la quête à la troisième place qualificative pour les play-offs. Au lieu de prendre les trois points d’une victoire en quatre sets ou moins, Le CAJVB sort de cette rencontre avec seulement deux points. « Quand on gagne trois sets à deux, on ne sait jamais si c’est un bon résultat parce que l’on a évité la défaite ou si c’est une déception car on aurait pu gagner trois sets à un ou trois sets à zéro, continue le président du club. Ce sont deux sentiments partagés concernant la prestation du CAJVB. »

Charenton, l’actuel troisième, s’est imposé trois sets à zéro à Marseille et compte deux points d’avance sur le CAJVB, quatrième avec 22 points. Tout se jouera donc lors de l’ultime journée de championnat. Pour le club de vallée de Seine, il faudra impérativement s’imposer contre Marseille sans passer par un tie-break et empocher les trois points. Dans le même temps, il faudra espérer une défaite en trois ou quatre sets de Charenton contre Michelet-Halluin, ancien leader déchu de sa première place par Caudry ce week-end. Le CAJVB attend une grande mobilisation de ses supporters pour ce match crucial.

PHOTO : ARCHIVES / LA GAZETTE EN YVELINES