A Guerville, les travaux du viaduc de l’A13 se poursuivent à un bon rythme. « L’année 2019 sera consacrée au raccordement de cette nouvelle infrastructure à l’existant dans le sens Province-Paris, annonce Benoît Texier, responsable de l’opération pour le compte de la Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France (Sanef). Il y aura également la mise en place du 2×2 voies dans le sens Paris-Province. »

En 2018, trois opérations de « lançage » du 3e tablier ont été effectuées, la dernière en date remontant au mois de juillet. La manœuvre consistait à déplacer la charpente métallique, soudée et peinte sur place, par traction, la structure glissant vers le bas à une vitesse de 10 m/h. « On est dans les temps et on n’a eu aucun accident ce qui dénote une bonne maîtrise du chantier », se félicite Benoît Texier de ces travaux estimés à 47 millions d’euros HT.

A la fin de ce chantier, prévu pour février 2020, la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN), filiale de la Sanef gestionnaire de l’A13, pourra ensuite entreprendre les travaux de rénovation sur les deux viaducs actuels. Ils seront fermés à tour de rôle, sans interrompre la circulation grâce à la création du nouvel ouvrage.

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES