Venu clôturer la période des vœux, le discours de Philippe Tautou (LR), président de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GSPEO), a tenu à répondre aux différentes critiques adressées tout au long du mois de janvier à la communauté urbaine par les édiles durant leurs cérémonies respectives.

Quelques minutes auparavant, dans le hall 5 du parc des expositions mantais, le maire de Mantes-la-Jolie, Raphaël Cognet (LR), tançait les édiles concernés : « Certains maires se comportent avec la communauté urbaine comme se comportent leurs administrés avec eux. »

Philippe Tautou, a lui, rappelé que « malgré les aléas, la communauté urbaine s’est bel et bien construite depuis trois ans comme un soutien majeur aux communes. […] C’est maintenant le temps de GPSEO qui prévaut, toute nostalgie est inutile ». Il insiste : « La communauté urbaine est indispensable, pour la voirie, l’aménagement, […] »

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES