Le week-end a été bien différent pour les deux clubs de la vallée de Seine engagés dans le groupe C du championnat de National 2. Si l’AS Poissy s’est incliné sur la pelouse de l’US Saint-Malo après avoir pourtant mené au score, le FC Mantois a vu son match contre l’AS Vitré à nouveau reporté en raison des conditions climatiques rendant la pelouse du stade Aimé Bergeal impraticable.

Samedi 9 février, en fin d’après-midi, l’AS Poissy a payé au prix fort son déplacement en Bretagne. Dominés en première période, mais profitant de la maladresse adverse, les hommes de Laurent Hatton avaient pourtant ouvert le score d’une magnifique volée de Mehdi Haddadou juste avant la pause.

Mais au retour des vestiaires, les Pisciascais se sont totalement écroulés après l’expulsion « sévère » de Malik Rouag à l’heure de jeu. Un coup du sort dont ils ne vont jamais se remettre. Dans la foulée du carton rouge infligé à leur attaquant, les Bleu et Jaune ont cédé à deux reprises, avant de baisser une dernière fois pavillon dans le temps additionnel (1-3).

Avec cette défaite, l’AS Poissy, 10e, reste sous la menace de la zone de relégation alors que le FC Mantois occupe la dernière place du groupe avec un match en moins.

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES