L’acte 1 des Gilets jaunes à Mantes-la-Jolie a tenu toutes ses promesses. Ils étaient près de 300 personnes à se réunir face à l’hôtel de ville de Mantes-la-Ville, ce samedi 16 février. Bien loin des 2 000 manifestants annoncés sur les réseaux sociaux, le mouvement a tout de même réussi à attirer des Gilets jaunes voisins, venus de l’Eure, en Normandie. Ces derniers avaient d’ailleurs fièrement inscrit le numéro 27 de leur département au dos de leurs gilets.

La manifestation, qui n’était pas déclarée, s’est relativement bien déroulée. Par mesure de sécurité, un arrêté préfectoral interdisait l’accès au centre ville de Mantes-la-Jolie, ce dernier a été respecté. La marche était également encadrée par environ 150 forces de l’ordre. Quelques écarts ont eu lieu, des Gilets jaunes tentant de rejoindre le centre, mais finalement sans dégénérer.

Escortés par les CRS, ils se sont ensuite rassemblés Place Aristide Briand, pour respecter une minute de silence, avant de reprendre la marche le long des quais de Seine, et toujours en évitant le centre ville. « Je crains qu’on ne doive suivre un parcours imposé par la police, avait prédit Denis, un habitant de Limay. Mais bon, le principal c’est de voir que les Gilets jaunes du Mantois ont répondu à l’appel. »

PHOTO : ILLUSTRATION / LA GAZETTE EN YVELINES