Que va devenir la Villa Montalet ? Depuis le 30 janvier dernier, les accès de cette maison d’après-guerre située à quelques mètres à peine des cuves de la raffinerie Total de Gargenville, ont été murés. Logement de fonction de l’ancien directeur de la raffinerie, puis centre de formation, le bâtiment était inoccupé « depuis 15 ans », précise l’entreprise, propriétaire.

Difficile toutefois de trouver un usage à ce terrain. « En raison de sa proximité avec les installations industrielles du site Total de Gargenville, une partie du terrain est aujourd’hui inexploitable et l’ensemble de la parcelle fait l’objet d’une restriction d’usage, poursuit l’entreprise. C’est dans ce cadre qu’un permis de démolition a été déposé auprès des services municipaux d’Issou. »

Une situation que déplore l’association Les amis du Vexin français. « Avec la Fondation Total, il ne serait pas possible de réhabiliter le bâtiment, d’y installer des bureaux, questionne Xavier Ribot, son représentant gargenvillois. Ce bâtiment fait partie du patrimoine du secteur. » Contactée, la mairie d’Issou n’a pu répondre dans les délais impartis à publication.

PHOTO : LA GAZETTE EN YVELINES