La nouvelle a réjoui la mairie comme le syndicat majoritaire, Force ouvrière. Ce mercredi 20 février, la direction du groupe PSA a dévoilé qu’un nouveau modèle serait produit au sein du site pisciacais. Selon les informations données par le constructeur automobile, il s’agira d’un SUV Opel Vauxhall (marques rachetées par PSA en 2017, Ndlr). Si son nom n’est pas encore connu, ce véhicule a toutefois été désigné comme la deuxième génération de l’Opel Mokka X.

La direction valorise ce choix par la mise en place d’une plateforme multi-énergies, permettant de réaliser sur une même ligne de production des véhicules à propulsion thermique comme à propulsion électrique, utilisée notamment pour le modèle DS3 Crossback. Elle sera utilisée pour ce nouveau modèle, qui utilisera lui aussi cette plateforme.

« L’attribution a été rendue possible grâce à l’amélioration de la performance du site, détaille la direction générale du groupe PSA dans un communiqué de presse publié ce 20 février. Les investissements réalisés depuis 2016 ont fait de Poissy la première usine du groupe à produire des véhicules sur la plateforme multi-énergies. » La production de cette Opel Mokka X de deuxième génération devrait démarrer en 2021.

Dans ce même communiqué, Frédéric Przybylski, directeur du site de production de Poissy, insiste : « C’est une grande fierté pour les salariés du site de Poissy d’ouvrir cette année la voie d’une technologie de production de dernier cri pour notre groupe ! » Il y voit également une « reconnaissance » des décisions prises pour assurer la « compétitivité » du site pisciacais. Le maire de Poissy, Karl Olive (LR), se félicite également de cette « excellente » nouvelle : « Ce choix permet de maintenir des milliers d’emplois. C’est bien là notre premier combat. »

Brahim Aït Athmane, délégué syndical de Force ouvrière (syndicat majoritaire sur le site, Ndlr), souligne, dans un communiqué de presse, que cette confirmation « est une conséquence directe de la fusion entre le groupe PSA et Opel ». Il rappelle que par le passé, l’usine pisciacaise a déjà produit des véhicules d’autres constructeurs. « Fiat, Chrysler, Ford, Simca, Talbot ont ainsi par le passé confié une partie de leur production à cette usine », énumère-t-il.

Toutefois, quelques jours plus tôt, le même syndicat s’inquiétait d’un plan de départs volontaires (voir notre édition du 13 février) qui pourrait concerner 290 personnes à Poissy. « La production du nouveau véhicule Opel devrait commencer en 2021. À cette période, la fabrication de la 208 et de la DS3 risque fort d’être terminée, prévient donc Brahim Aït Athmane du futur de l’usine. Nous aurons donc besoin de l’attribution d’un nouveau véhicule pour maintenir une ambition industrielle durable à Poissy, et les emplois qui en découleront. L’annonce d’un nouveau véhicule supplémentaire doit intervenir d’ici 2020. »

PHOTO : ARCHIVES / LA GAZETTE EN YVELINES