De la production à la transformation, « l’industrie agro-alimentaire représente plus de 16 200 emplois sur les deux départements », vantent Yvelines et Hauts-de-Seine dans le communiqué rapportant la présence d’un stand bi-départemental au dernier Salon de l’agriculture, du 23 février au 3 mars à la porte de Versailles (Paris).

Les deux collectivités se sont en effet payé un stand commun pour mettre en avant leur complémentarité. Mais ils veulent aussi prouver « que l’on peut aujourd’hui concilier développement urbain et développement économique agricole », malgré les milliers de logements construits chaque année dans l’Ouest francilien.

Sur le stand, les visiteurs ont pu découvrir plusieurs producteurs et transformateurs, y compris la récente Winerie parisienne, qui a planté en 2017 des pieds de vigne à Davron. Les deux Départements estiment à 2 150 le nombre d’emplois générés par l’agriculture, dans 950 exploitations et sur une superficie de 90 000 ha, soit environ un tiers de leur surface totale. Le secteur agro-alimentaire, lui, génèrerait 16 200 emplois.