Depuis deux mois, 55 Tibétains étaient présents sur le camp d’Achères. Une situation qui a pris fin ce mardi 5 mars dernier puisque en présence d’Henriette Barou, bénévole et de la préfecture des Yvelines, l’ensemble du camp a été évacué puis relogé dans les villes du département : « L’ensemble du camp a été hébergé dans le 78 dans les villes de Triel, Louveciennes, Versailles, Le Chesnay, Montigny, Saint-Germain-en-Laye, Port-Marly et Saint-Rémy-Lès-Chevreuse» dont la plupart dans « des hôtels, des résidences hôtelières, d’autres dans des centres d’ hébergement » a précisé Henriette Barou, bénévole à la Pierre Blanche.

Présentes sur place, les équipes de soutien se sont mobilisées afin d’aider aux démontages des tentes et également pour la location de camionnettes afin de récupérer les matériels volumineux. À noter qu’Henriette Barou et son équipe ont pu bénéficier de l’aide de la commune qui a mis à disposition
la salle des fêtes afin d’entreposer le matériel. Enfin, cette évacuation s’est déroulée dans le calme le plus complet : « Il n’y pas eu d’incidents, cela se passe toujours très bien avec les Tibétains », nous a confié Henriette Barou.