Émotion ce samedi 23 mars sur la place de la mairie aulnaysienne. Un an jour pour jour après l’attentat de Trèbes (Aude) ayant coûté la vie au colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, un hommage lui était rendu. La place de la mairie portera désormais son nom, suivant les initiatives lancées à Bonnières-sur-Seine, Versailles et ­Maisons-Laffitte.

« Les gendarmes yvelinois goûtent cet hommage », s’est exprimé Loïc Barras, commandant de la gendarmerie yvelinoise. Il poursuit, de la personnalité de l’homme de 44 ans : « Nous étions ensemble au lycée militaire de Saint-Cyr-l’Ecole il y a une vingtaine d’années. C’était un travailleur, avec le sens de l’autre, de la patrie. […] Il est allé au bout de son engagement, il nous force à nous dépasser aujourd’hui. »

Le maire sans étiquette Jean-Christophe Charbit a également rendu un hommage appuyé au gendarme ayant substitué sa place à celle d’un otage. « Un homme s’est levé contre la haine et la barbarie, a-t-il souligné. Arnaud Beltrame nous rappelle que les valeurs de tolérance, de respect, sont un combat quotidien. »