L’ambiance continue d’être tendue entre le maire de Vernouillet et une grande partie des élus du groupe majoritaire. Alors que le dernier conseil municipal avait vu le retrait des délégations du maire Pascal Collado (DVD), ce dernier a opéré un changement de délégations auprès de ses adjoints et conseillers municipaux le 11 mars. Une décision que les frondeurs entendent contester devant le tribunal administratif. Le vote du budget, qui doit être présenté le 10 avril prochain, s’annonce également compliqué.

« J’ai souhaité réorganiser les délégations afin de mettre les priorités dans cette dernière année de mandat sur des actions bien spécifiques sur les enjeux de la ville tels que l’environnement, le développement économique, justifie de sa décision le premier magistrat vernolitain. […] Je n’outrepasse pas mes prérogatives de maire de réorganiser les délégations comme bon me semble. »

Les cinq adjoints touchés, eux, estiment plutôt qu’il s’agit de « représailles » et ont déposé dix recours auprès du tribunal administratif de Versailles. « Nous estimons que les décisions qui ont été prises ici sont purement politiques, […] les délégations qui nous sont octroyées sont fantaisistes, voire même carrément en dehors du champ de compétences de la commune », détaille Jean-Yves Denis, ex-adjoint aux finances désormais en charge du développement économique et porte-parole du groupe majoritaire. « Tout cela ne résout pas grand-chose », regrette‑t‑il.

La moitié de ces recours sont en référés de suspension, « visant à demander au tribunal de considérer avec un caractère d’urgence qu’il faut reconnaître les arrêtés de délégations comme invalides », poursuit l’adjoint, les autres étant déposés en annulation. « Je n’ai pas pour habitude de commenter les décisions en justice, réagit Pascal Collado. Je peux simplement dire que je ne prendrai attache auprès d’aucun avocat pour contrecarrer cette démarche. »

C’est donc dans ce contexte que sera présenté le budget le 10 avril prochain, son vote étant encore incertain. « Le budget qui va être présenté, est le budget qui a été préparé par l’ensemble des conseillers municipaux, que le travail a été initié dès le mois d’octobre avec les différents services, les différents élus et adjoints, […] et on a un très bon résultat », précise Pascal Collado, appelant les élus « à [leurs responsabilités] ». Du côté des frondeurs groupe majoritaire, « je ne peux pas vous dire aujourd’hui si on le votera ou pas », avance Jean-Yves Denis.

Quatre demandes de délibération ont été faites auprès du maire. Elles concerneront une modification du règlement intérieur, l’indemnité des élus, l’élection de représentants auprès d’instances de la ville et enfin la conduite d’un audit indépendant sur les risques psychosociaux au sein de la mairie, déjà demandée par Jean-Yves Denis le 21 février  dernier.

S’il n’a pas souhaité commenter les trois premières, Pascal Collado précise qu’une « consultation de différents cabinets » est prévue pour cet audit. « Elle sera mise en ligne lundi […] et sera soumise à validation du CHSCT et de la commission d’appels d’offres, poursuit-il. […] Par contre, je souhaite avoir un audit sur les conditions de travail en général et pas que sur les risques psychosociaux. »