Le chorégraphe burkinabé Serge-Aimé Coulibaly présente le samedi 13 avril prochain à partir de 21 h son spectacle Kalakuta Republik, une danse afro-contemporaine, au théâtre de la Nacelle. « Artiste engagé, chanteur-saxophoniste nigérian père de l’afro-beat, qui, d’une scène-tribune, a dénoncé avec rage la corruption du pouvoir, le sexisme, les inégalités et les multinationales. Kalakuta Republik traduit cette urgence sur scène par une danse sensuelle et virtuose » indique le communiqué de cette pièce.

Les spectateurs pourront également retrouver « un mélange de jazz, de yoruba, de funk, de hip-hop et de chants. Avec six danseurs, le chorégraphe crée une oeuvre engagée, vibrante, violente et douce à la fois, politique et poétique », annoncent les organisateurs de cet ­événement.

Auteur de la conception et à la tête de la chorégraphie de cette pièce de théâtre, Sergé-Aimé Coulibaly porte un « regard critique sur l’Afrique contemporaine » et ce dans l’ensemble de ses œuvres.

Les places pour ce spectacle, destiné aux personnes à partir de 14 ans, vont de 8 à 15,50 euros. Les réservations s’effectuent au 01 30 95 37 76 ou via l’adresse mail accueil@theatredelanacelle.fr.

Crédits photo : S.GARCIA