Il espère pouvoir la lancer dés cet été. Le 8 avril, le maire Raphaël Cognet a présenté aux conseillers municipaux un projet de guinguette qui prendrait place au sein du théâtre de verdure de l’île aux Dames. « L’idée, c’est de faire quelque chose pour trois-quatre mois qui soit démontable » avec un seul gérant installé toute la saison, expliquait l’édile lundi 8 avril, lors d’une conférence de presse.

« La guinguette, c’est de la culture ouvrière, donc j’espère que ce projet ne perdra pas cette saveur-là, qu’il ne devienne pas […] un effet d’aubaine pour des entrepreneurs qui viennent faire de l’argent », a souligné le même jour, au soir du conseil municipal, Nathalie Coste, conseillère d’opposition d’Ensemble pour une gauche citoyenne.

« Nous ferons attention à ce qu’il y ait une vraie âme », lui répond l’édile. Lors de la dernière réunion publique dédiée au centre-ville, l’an dernier, certains riverains avaient exprimé sans nuances leur dérangement provoqué par le bruit des manifestations musicales. « Les nuisances devraient être limitées, cela ne sera pas une boîte de nuit à ciel ouvert », rassurait l’édile ce lundi-là.