Promouvoir, pérenniser, préserver, protéger et réhabiliter. Voilà la volonté des Amis du domaine de la Brunetterie. Réunis en assemblée générale le mois dernier, les membres de cette association continuent de se mobiliser afin de préserver ce lieu emblématique d’Orgeval. Un an et demi après sa démolition, l’avenir du domaine arboré est assuré à court terme, mais en suspens à plus long terme.

De nombreuses démarches sont néanmoins effectuées par la mairie comme par l’association. Une démarche qui a été rappelée par la voie du président de ­l’association qui défend ce lieu depuis 2014, Georges-Louis Barthe « insiste qu’aucune construction nouvelle dénaturant le lieu ne peut être ­autorisée ».

« Durant notre mandat, il n’y a aura pas de logements sur le site. On essaye d’engager des choses afin d’engager également les futures ­mandatures », confirme Laëticia Orhand, adjointe à l’environnement de la mairie d’Orgeval : « Il y a un soubassement de terrasse où le bâtiment à été détruit. À partir du moment où le bâtiment a été détruit, il fallait refaire à l’identique la terrasse et la balustrade. »