À l’occasion d’un forum organisé le mercredi 17 avril à Gaillon-sur-Montcient, les habitants de la commune, ainsi que ceux d’Evecquemont et de Tessancourt-sur-Aubette, ont pu découvrir les premiers opérateurs qui leur permettront d’avoir la fibre optique. Ces petits opérateurs, largement inconnus du grand public, sont en effet les premiers à avoir conclu des accords avec l’opérateur TDF, chargé par le conseil départemental de déployer le très haut débit dans la zone « publique » (la zone « privée » étant réservée à Orange et SFR dans les Yvelines, Ndlr). Les habitants ont semblé rassurés par les offres de ces petits poucets, eux-mêmes agréablement surpris de l’accueil.

Vers 17 h 30, la maire d’Evecquemont Ghislaine Senée (EELV) arrive au forum sceptique. Elle se dit « déçue » de ne pas voir de grands opérateurs, tels qu’Orange, Free, SFR ou encore Bouygues dans la zone où la fibre optique est déployée par TDF. Selon elle, certains de ses administrés affirment que « tant qu’il n’y aurait pas de gros opérateurs, ils ne contracteraient pas l’accès à la fibre »

Ce jour-là, pourtant, dès le début du forum, les files d’attente devant les stands des opérateurs K-net, Nordnet, Vidéofutur et Coriolis sont sans fin. Si certains ne prennent que des informations, d’autres passent le cap et signent un contrat d’abonnement sur place. Dans les prochains jours, les premiers habitants vont donc avoir la fibre optique. Les délais de raccordement varient simplement en fonction du plan de déploiement par Yvelines fibre, la filiale yvelinoise de TDF. « Dans 15 jours, l’ancienne vie, c’est fini ! », s’exclame un participant du forum après avoir signé son contrat.

Pour certains des opérateurs réunis à Gaillon-sur-Montcient, le forum apparaît donc comme une réussite. Sylvie, responsable de l’agence K-net dans l’Essone, explique, enthousiaste : « Les gens sont très réceptifs ». Elle précise : « On démarre dans les Yvelines, nous, au niveau de la fibre, et honnêtement, ils sont très très intéressés ». Un sentiment partagé par Luc Le Clech, directeur des ventes chez Vidéofutur : « On a été très bien accueillis. »

Si le commercial de Nordnet (filiale du groupe Orange, Ndlr) explique que « les gens sont parfois un peu déroutés » par la présence de ces opérateurs, la présence physique les rassurerait. « En ­général ça se passe très bien et on ressent nécessairement un vrai besoin […] ils ont besoin d’être conseillés », se ­félicite-t-il.

Les habitants de Gaillon-sur-Montcient ou encore d’Evecquemont sont unanimes ce mercredi-là :« On veut du vrai débit internet. » Pour beaucoup, voir ces petits opérateurs arriver est une bénédiction au vu de leurs besoins en débit. Dans ces villages des Yvelines, ­Sylvie de K-net explique que le débit est de 2 à 3 Mbit/s. Avec la fibre, quelque soit l’opérateur, tous promettent un débit jusqu’à 1 Gbit/s. Pour Luc Le Clech de Vidéofutur, c’est aussi une raison du si bon accueil : « Les gens attendent depuis longtemps. »

Les habitants qui ressortent du forum ont le sourire aux lèvres. Même si pour certains, rien n’est signé, ils se montrent rassurés. Une Episcomontoise explique : « On est en confiance quand on connaît. » L’absence des gros opérateurs a été remarquée, mais pour elle « quelque part, ça nous arrange ». Pour Dominique, un Gaillonnais : « Ils se valent même avec les grands opérateurs. » Une bonne connexion vaudrait donc bien un changement d’opérateur.