Au matin du lundi 6 mai, les agents municipaux de Guernes en charge de l’entretien du cimetière, ont eu la surprise de découvrir vingt modelages de visages en argile et en terre, ainsi que des statuettes disposés aléatoirement sur des tombes, indique le maire Pascal Brusseaux (SE), qui souhaiterait aujourd’hui rencontrer l’artiste et mettre en valeur ses œuvres au sein de l’hôtel de ville.

« À la suite de cette découverte, les agents ont appelé la mairie, précise-t-il. Nous avons tout de suite contacté la gendarmerie qui nous a demandé de ne rien toucher. » Sur place, les gendarmes n’ayant constaté aucune profanation de sépulture, ils n’ont pas ouvert d’enquête. Depuis lundi après-midi, les œuvres sont c­onservées au sein de la mairie.

Stupéfait par cette affaire, le maire appelle la personne qui a déposé ces modelages à se rendre à la mairie. « Les modelages n’ont pas été faits par un amateur, ils sont de bonne qualité, apprécie l’élu. Je suis ouvert à l’idée d’organiser une exposition de l’artiste au sein de ma commune. » Toutefois, il précise qu’il « ne pourra pas garder indéfiniment ces œuvres ». Dans quelques jours, sans nouvelles de l’artiste, les habitants pourront les récupérer à condition de donner leur identité.

Crédits photo : MAIRIE DE GUERNES