Deux policiers du commissariat de Mantes-la-Jolie sont décédés lors de leurs jours de repos respectifs. Leurs collègues en deuil se sont rendus à leurs obsèques vendredi 17 mai pour leur rendre un dernier hommage. La permanence au commissariat et les patrouilles ont été assurées par les policiers des ­Mureaux venus renforcer les ­effectifs.

Selon Le Démocrate Vernonnais, un des policiers du commissariat âgé de 48 ans est décédé en forêt le mardi 7 mai. Le père de famille se rend dans la matinée dans la forêt de Mézières-en-Vexin pour couper du bois. Le propriétaire du bois le retrouve dans la soirée. Le quadragénaire est décédé suite à une blessure à l’aine causée par sa ­tronçonneuse.

Le deuxième policier, âgé de 47 ans, et originaire d’Evreux (Eure) est décédé à la suite d’un accident de parachute le dimanche 5 mai. D’après Le Démocrate Vernonnais, une enquête a été ouverte par le commissariat de Dieppe (Seine-Maritime) pour déterminer les causes de l’accident. Parachutiste confirmé, son parachute ne s’est pas déployé lors de son deuxième saut de la journée. L’autopsie n’a pas révélé qu’il aurait pu avoir un malaise lors du saut, des analyses toxicologiques ont été effectuées.