Vendredi 3 mai, 20 h, Yazid Kherfi s’installe sur le parking de l’espace Mandela avec son camion. Jeux de société, musique, thé à la menthe, tout est prévu pour les jeunes Limayens. Le temps d’une soirée, ils vont se retrouver grâce à l’initiative de l’ancien braqueur mantais, devenu professeur d’université et ­médiateur.

« Il y a une belle solidarité, il faut garder ça », se réjouit Yazid Kherfi en voyant les jeunes réunis ce soir-là à Limay. Sur les tables installées sur le parking, des jeunes de cinq à 15 ans se retrouvent autour de jeux de société : « C’est cool quoi, ça nous réunit, franchement ça fait plaisir », explique l’un d’eux en jouant aux cartes.

« Ce sont des rassemblements comme ça qui sont nécessaires pour la jeunesse » explique Malamine, membre de l’association Amicale Limay ­Village, qui affirme « on est preneur, on en a besoin » concernant d’autres soirées qui pourraient être organisées dans le quartier. Peu d’adolescents sont présents ce soir-là, alors, il faut « faire réfléchir la ville un petit peu sur le soir » estime Yazid Kherfi : « Il faut faire quelque chose parce que là on est bien mais demain ils s­eront où ? […] en train de ­galérer ? ».