Lundi 20 mai, une opération de police a permis d’interpeller neuf hommes impliqués dans un trafic de drogue. Lors des perquisitions dans les domiciles et les parties communes, 3,9 kilos de résine de cannabis et 17 686 euros ont été découverts. Trois armes de poing, des munitions, un fusil à lunette et une trieuse à billets ont été saisis. Après avoir été arrêtés, les neuf hommes ont été mis en examen.

En janvier 2019, les enquêteurs apprennent qu’un homme surnommé « Caracas » organise un trafic de drogue dans le quartier de Beauregard à Poissy. Il recrute des mineurs Muriautins pour vendre la drogue et cacher la résine de cannabis dans des parties communes d’immeubles. Avec l’aide d’un complice, il gère le trafic et veille à ce que les jeunes respectent ses instructions.

Les écoutes téléphoniques mettent en lumière que « Caracas » n’était qu’un gestionnaire. La tête du réseau est en réalité incarcérée à la prison du Val-de-Reuil (Eure) et organise son trafic grâce à un téléphone illégalement introduit dans la prison. Ses deux frères participaient également au trafic. Selon Le Parisien, cinq des suspects ont été écroués et les autres remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Crédits photo : DDSP78