Le maire Hugues Ribault (DVD) s’est montré plutôt satisfait de la construction de cette nouvelle résidence privée, située boulevard du Maréchal Juin, lors de la pose symbolique de sa première pierre, le 24 mai dernier. La Villa des cygnes, résidence de 32 logements dont 11 sociaux, proposera ces derniers sous le dispositif de l’usufruit locatif social, partage de propriété entre un bailleur et un investisseur ­particulier.

« Durant 15 ans, le propriétaire, qui a acheté le bien à hauteur de 60 %, met à disposition le logement auprès d’un bailleur social. À la fin de cette période, il retrouve un appartement réhabilité, détaille le premier magistrat de ce procédé. C’est quelque chose qu’on ne connaissait pas du tout, on fait une expérience. »

Ces logements sont aussi intégrés dans le décompte des logements sociaux de la commune. Pour ­Bruno Orotlé, directeur général adjoint du promoteur Perl, comme pour le maire, ces onze logements, dont la livraison est prévue pour la fin de l’année 2020, constituent des solutions pour « des personnes ayant des difficultés à se loger », et visent notamment les jeunes actifs.