Face au déficit, la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) a annoncé aux dirigeants du FC Mantois, mardi 21 mai, la rétrogradation administrative en National 3 du club yvelinois, qui a pourtant assuré son maintien sportif en cette fin de championnat de National 2 (voir encadré). Le FC Mantois compte bien faire revenir la DNCG sur sa décision, lors d’un appel prévu le 30 juin.

Les recettes de sponsoring et d’indemnités de pré-formation n’étant pas à la hauteur des attentes cette année, le club yvelinois enregistre un déficit budgétaire de 140 000 euros sur la saison 2018-2019. « Contrairement à la rétrogradation sportive, la rétrogradation administrative n’est pas une décision définitive », précise immédiatement le président du FC Mantois, Sam Damergy.

« Malheureusement, le FC Mantois connaît des difficultés financières, déplore le dirigeant du club. Lorsqu’on passe devant la DNCG, on est toujours sur la corde raide. La plupart du temps, ça passe, mais cette fois non. » Chaque saison, la DNCG, commission ­indépendante chargée par la Ligue de football professionnel (LFP) de surveiller les comptes des clubs ­français, exige un budget équilibré.

« Depuis 3 ans, les dépenses sont presque les mêmes, détaille Sam Damergy. Concernant les recettes, nous disposons d’un socle de subventions versé notamment par la fédération, seules nos recettes de sponsoring, de ­mécénat et ­d’indemnité de pré-formation, lorsqu’un joueur signe dans un club professionnel étranger, varient. »

Le club a décidé de faire appel de cette décision de rétrogradation en National 3. Les dirigeants du FC Mantois doivent se présenter jeudi 30 juin à la commission d’appel de la DNCG. Si les garanties financières apportées ne sont pas suffisantes, la rétrogradation en National 3 sera confirmée. Pour rééquilibrer le budget du FC Mantois, deux axes de travail sont évoqués.

« Nous devons montrer qu’on est capable d’attirer de nouveaux sponsors avant le jeudi 30 juin », annonce d’abord Sam Damergy. « Nous allons intégrer des indemnités de pré-formation, un de nos anciens joueurs a signé dans un club italien mais les indemnisations de pré-formation n’ont jamais été versées, poursuit le président. N’ayant pas les moyens de 4 000 euros de frais d’avocat, nous n’avons pas saisi la Fifa. Maintenant, nous allons débloquer autrement cet argent. »

Le FC Mantois chute face à la réserve du FC Nantes

Lors de la trentième et dernière journée du championnat de national 2, le FC Mantois a affronté la réserve du FC Nantes. Le club nantais est leader du groupe C du championnat, et le club yvelinois était assuré d’un maintien sportif. Lors de la phase aller, les hommes de Robert Mendy avaient gagné sur leur pelouse face à ce même ­adversaire (1-0).

En première mi-temps, les deux équipes n’ont pas su se départager (0-0). Il faudra attendre les vingt dernières minutes pour voir les Nantais prendre le dessus sur leur adversaire. Ils ouvrent le score en contre-attaque à la 72e minute. Le score ne bougera pas jusqu’à la fin de la rencontre. La réserve du FC Nantes monte en National, tandis que le FC Mantois finit à la huitième place de National 2, juste devant l’AS Poissy.