Mardi 28 mai, deux jeunes originaires de Mantes-la-Ville ont été jugés en comparution immédiate pour trafic de stupéfiants. L’un a été condamné à 18 mois de prison ferme et placé en détention, l’autre a été condamné à un an de prison. Les deux hommes dont l’un venait de sortir de prison avaient été interpellés quatre jours plus tôt à Longnes en possession de résine de cannabis.

Dans la soirée du vendredi 24 mai, une patrouille de la gendarmerie de Mantes-la-Jolie repère une voiture dont se dégage une forte odeur de drogue. À l’intérieur, deux jeunes Mantevillois de 20 et 21 ans. Interrogé par les gendarmes, l’un d’eux donne spontanément un petit sachet de cannabis. Ils expliquent, légèrement confus, vouloir aller de Mantes-la-Jolie à Rosny-sur-Seine.

Les gendarmes procèdent à une fouille corporelle des deux jeunes et découvrent cachés dans leurs pantalons, des sachets prédécoupés contenant 40 grammes de résine de cannabis. Les deux hommes sont placés en garde à vue et l’analyse des téléphones révèle qu’ils vendent du cannabis grâce à Snapchat. Les perquisitions à leur domicile n’ont pas permis de trouver plus de drogue ou de remonter jusqu’aux clients.