Mardi 28 mai, élus locaux de Carrières-sous-Poissy et représentants du Syndicat intercommunal d’assainissement de la région de l’Hautil (Siarh) ont fêté la première année d’existence de la Maison de l’eau en présence d’Alain Mazagol, le vice-président du Siarh, et Christophe Delrieu, le maire DVD de Carrières-sous-Poissy.

Lors de cette conférence, Alain Mazagol a rappelé la finalité de cette Maison de l’eau : « Sensibiliser les enfants à la préservation de l’environnement. » Depuis le début de l’année, la structure pratique l’écopâturage. La municipalité a en effet recours à des moutons des communes avoisinantes pour assurer l’entretien des pelouses de la structure.

À sa construction, la municipalité a disposé une maisonnette ­destinée aux abeilles solitaires à côté du potager de la maison d’eau. Elles viennent y disposer leurs œufs pour qu’ils éclosent et grandissent. « Un habitant de la commune nous a dit que si nous voulions installer une ruche, il pourrait nous en donner une », indique ce jour-là le vice-président du Siarh, tout à fait favorable à cette ­proposition.