Désiré par Zinédine Zidane selon Marca, quotidien espagnol sportif, le défenseur de l’Olympique Lyonnais Ferland Mendy, 24 ans et né à Meulan-en-Yvelines, pourrait prochainement rejoindre son coéquipier, Raphaël Varane au Real Madrid. Mardi 4 juin, L’Equipe a avancé qu’une indemnité de transfert d’environ 50 millions d’euros serait versée au club français.

Le lendemain de cette annonce, le président de l’OL Jean-Michel Aulas a démenti l’information via son compte Twitter. Invité sur le plateau de RMC, l’agent du joueur, Yvan Le Mée, a déclaré que « rien n’est fait. Lyon ne voulait pas le vendre cette année. Cela a été difficile de parler avec eux, parce qu’ils voulaient le garder. »  

Toutefois, RMC indique le 5 juin que le Lyonnais a passé sa visite médicale à Clairefontaine lors du rassemblement des Bleus. Une information que nous sommes en mesure de confirmer. Selon Marca, les médecins madrilènes auraient identifié un problème au niveau de la hanche du latéral gauche de l’OL. Les dirigeants du Real Madrid auraient demandé de nouveaux examens. Selon AS, autre quotidien sportif espagnol, ces examens se dérouleront le 12 juin. Seul le lieu n’a pas été communiqué. Sous contrat jusqu’en juin 2023 avec ­l’Olympique Lyonnais, le latéral gauche pourrait devenir le 9e français à porter le maillot des ­Merengues depuis 2000.

Ferland Mendy a grandi et a fait ses premières armes au Ecquevilly FC, à l’âge de sept ans. En 2004, il est repéré par le Paris Saint-Germain et rejoint les catégories jeunes du club. Mais en 2011, sa progression est stoppée par une blessure à la hanche qui l’éloigne des terrains durant un an. « Il avait de l’arthrite à la hanche, les médecins lui ont dit qu’il n’allait peut-être pas remarcher. Le foot, c’était fini pour lui », révèle son cousin Marc Gomis au site internet Actu.fr.

Déjouant les pronostics médicaux, il rejoue avec la réserve du PSG. Face à l’hésitation des dirigeants à l’intégrer au centre de formation, il rejoint le FC Mantois. Durant une saison, il se relance en U19 avant d’intégrer en 2013 le centre de formation du Havre AC. En 2015, Thierry Goudet le lance en Ligue 2 face au FC Sochaux lors de la 33e journée. Lors de la saison 2016/2017, le jeune latéral éclot et se fait remarquer grâce à ses qualités offensives en délivrant cinq passes décisives en Ligue 2.

En 2017, il rejoint l’Olympique Lyonnais. Dès sa première saison, l’ancien Havrais s’impose comme titulaire. Multipliant les performances, il est convoqué en équipe de France par Didier Deschamps en novembre 2018 et connaît sa ­première sélection contre ­l’Uruguay.