Dans la matinée du lundi 24 juin, un incendie s’est déclaré en plein centre-ville, dans une rue perpendiculaire à la rue Nationale. Les pompiers ont passé une grande partie de la journée sur place pour maîtriser le feu. Situé au deuxième étage, le feu s’est rapidement propagé à cause de planchers en bois. Pour les pompiers, l’intervention a été difficile au vu des conditions météorologiques. Avec la chaleur, des relèves fréquentes ont dû être mises en place. Les pompiers arrivent rue Cadotte vers 8 h 15 après qu’un riverain ait signalé un incendie dans un immeuble. Le feu s’est déclaré au niveau des combles de l’immeuble après le court-circuit d’un disjoncteur au-dessus de cinq appartements en duplex. À midi, le feu n’était pas encore totalement maîtrisé mais « le risque de propagation aux bâtiments à côté, contigus est écarté » souligne un sapeur-pompier.

Les pompiers étaient encore en train de « procéder à la reconnaissance et au dégarnissage pour définir les limites du foyer » en fin de matinée pour éviter que le sinistre ne touche tout l’immeuble. « On est sur des planchers bois donc voilà la problématique », confiait le chef des opérations. « On a besoin de procéder à des relèves régulières à l’avant et faire tourner les personnels, indique le sapeur-pompier des conditions de l’intervention. Les conditions sont difficiles à l’avant ». Lundi 24 juin, il faisait plus de 28 degrés à Mantes-la-Jolie, une chaleur difficile à supporter pour ceux qui intervenaient dans l’immeuble et tout autour.

Une soixantaine de pompiers ont donc dû être mobilisés. Un poste de commandement a été installé près de la place Saint Maclou. Les secours ont bloqué une partie de la rue Nationale à partir de la rue Porte des Comptes et des rues Cadotte et Chrétien. « Il faut qu’on puisse conserver l’accès au niveau de la rue Nationale donc tout ce secteur là est bloqué effectivement », explique le sapeur-pompier. « Sur neuf personnes qui ont été prises en charge […] on a transporté trois enfants et quatre adultes, légèrement intoxiqués aux fumées au centre hospitalier de Mantes-la-Jolie », précise l’un des chefs d’opération. En arrivant sur place, les pompiers ont fait sortir les six adultes et trois enfants qui étaient encore dans les appartements.