Les relations entre le maire Jean-Christophe Charbit (SE), ses adjoints et certains conseillers municipaux sont tendues depuis le mois d’avril, les adjoints ainsi que le maire se retirant ensuite mutuellement leurs délégations. Mardi soir, le conseil municipal est resté calme, même si les adjoints absents avaient laissé pour consigne de voter en leur nom contre toutes les délibérations. « On ne peut pas voter à l’aveugle », pointe l’un des conseillers municipaux, alléguant un manque ­d’informations transmises avant le conseil.

Deux délibérations sont finalement adoptées après des précisions apportées par le maire. « J’ai quand même le droit de défendre la commune, c’est déjà bien », se réjouit l’édile à la fin du conseil. À neuf mois des élections municipales, les conseils municipaux pourraient se succéder à Aulnay-sur-Mauldre. Chacun semble en apparence prêt à laisser les conflits de côté… tout en fournissant chacun une liste au cas où des élections ­anticipées seraient déclenchées.