Une vingtaine de salariés ont bloqué l’agence Enedis-GRDF de Magnanville toute la journée du jeudi 20 juin. « Le nombre de correspondants des Sections locales de vie (SLV) va passer de 13 à 3,5 dans les Yvelines », déplore Morgan Delaveau, délégué syndical CGT chez Enedis. Ces personnels s’occupent d’actions sociales, comme le soutien moral des employés surendettés. Une rencontre avec le groupement des employeurs de l’Union française de l’électricité (UFE) sera organisée dans les prochains jours. Enedis n’a pas souhaité ­s’exprimer sur ce blocage.