Dimanche 30 juin, une quarantaine de Vernolitains est réunie dans le hall et devant l’entrée de la mairie après la fermeture des bureaux de votes à 20 h. Scrutant l’écran d’ordinateur, ces derniers attendent les résultats définitifs du second tour de l’élection municipale anticipée.

Ce second tour, marqué par un taux d’abstention de 64,41 %, a été remporté par le maire sortant Pascal Collado (SE) avec 54 % des suffrages exprimés. En deuxième position, l’ancienne maire Marie-Hélène Lopez-Jollivet (LREM) obtient 31 % des voix. Le président de l’association Bien vivre à Vernouillet, Jean-Pierre Grenier ferme ce tableau en récoltant 15 % des voix. Présents en tant qu’opposants au conseil municipal, tous deux se préparent à ces neuf mois de ­mandat.

À 17 h, le taux de participation du bureau de vote n°1, situé dans la mairie « est d’environ 24 % de participation », selon le président du bureau de vote. À l’issue du scrutin, 35,59 % des électeurs se sont déplacés jusqu’à leur bureau de vote contre 40,17 % au premier tour. « Les candidats s’attendaient à cette abstention », note une fonctionnaire de mairie. Tous trois l’ont d’ailleurs vivement regretté.

À l’affichage des résultats, le maire Pascal Collado a exprimé sa satisfaction et son émotion. « C’est avant tout une confiance que les Vernolitains continuent de nous témoigner, réagit ainsi l’édile. […] La page est tournée. […] J’espère qu’on va pouvoir travailler de manière intelligente, dans un climat serein. »

S’il se dit « déçu mais fier pour son équipe » car affichant un score similaire à celui du premier tour (14,39 %, Ndlr) Jean-Pierre Grenier souligne que les neuf mois à venir au sein de l’opposition seront « effectifs d’actions et constructifs, tout en continuant à informer la population, pour montrer que l’on peut faire autre chose pour 2020 ».

S’étant éclipsée à l’annonce des résultats, Marie-Hélène Lopez-Jollivet a réagi ce lundi estimant que Pascal Collado, « se sort lui-même de la crise qu’il a provoquée », en référence aux vagues de démissions successives. « Nous avons une équipe entièrement renouvelée et prête à assumer son rôle d’opposant actif et de préparation des nouvelles municipales de mars 2020 », détaille-t-elle des mois à venir.