Le projet d’aménagement du quartier de la gare, autour de l’ancienne cimenterie Landuyt, en friche depuis plusieurs années, a été lancé il y a plus de quatre ans dans le cadre de l’extension à l’Ouest du RER E (projet Eole, Nldr). Jeudi 20 juin, une petite centaine d’Aubergenvillois curieux, dont certains avaient participé aux ateliers de concertation, ont pu découvrir une version plus concrète du futur quartier. Parmi eux, certains s’inquiètent du nombre de places de stationnement prévues compte tenu de la proximité avec la gare et de la ­création de commerces.

« On a 280 places de stationnement qui sont prévues sur l’ensemble du projet, explique une des responsables de l’agence Traitclair qui a organisé la concertation avec les habitants du quartier. Vous avez plus de deux places par logement. » Sur la parcelle de plus de cinq hectares, à 500 m de la gare, moins de 200 logements vont être construits avant 2023, répartis entre une résidence senior, des logements collectifs et individuels dont certains dans l’ancienne ­cimenterie.

« Le problème n’est pas pour les habitants, mais pour les visiteurs », souligne un Aubergenvillois. Les 80 à 90 places supplémentaires en surface réservées aux visiteurs sont jugées insuffisantes par les habitants. « C’est un équilibre qui est assez généreux », affirme pourtant Romain Moreau, directeur associé de Traitclair. Des commerces dans l’ancienne usine, Sophie Primas (LR), ancienne maire d’Aubergenville (sénatrice depuis 2011, Ndlr) rassure les habitants : « C’est vraiment des commerces pour servir le quartier, ce n’est pas un commerce qui va attirer tout Aubergenville. »

Les présents s’inquiètent également de l’arrivée du RER E en 2024, et des flux supplémentaires dans le nouveau quartier. « Aubergenville ne sera pas une gare de rabattement très importante », temporise l’ex-édile. « Les gens qui viennent prendre le train à Aubergenville, viennent très très majoritairement en transport en commun et à pied, c’est vraiment ce qu’on veut garder », poursuit-elle. Pour ceux qui viennent en voiture, dans le cadre du réaménagement de la gare, de nouvelles places de stationnement devraient être créées en plus du grand parking déjà existant.