En décembre 2018, Le Parisien révélait que les travaux des quais de la gare pour l’arrivée du RER E les rendraient trop hauts pour les Transiliens de la ligne N, vers Paris-Montparnasse. Une solution semble toutefois avoir été trouvée. « Île-de-France mobilités (syndicat en charge des transports franciliens, Ndlr) nous a demandé de mettre des quais à hauteur intermédiaire », indique le 20 juin dernier Xavier Gruz, directeur du projet Eole. L’édile épônois Guy Muller (LR) est soulagé de cette décision. « J’avais des grosses craintes, ils envisageaient de mettre le terminus de la ligne N jusqu’à Aulnay-sur-Mauldre, ce n’était pas possible, rappelle-t-il. […] On était contraints par les quatre quais. […] Un quai va être rehaussé (à la hauteur intermédiaire, Ndlr) il me semble, pour ­permettre la mixité des lignes. »