L’enseignant-chercheur et surtout dernier directeur du cinéma municipal, Claude Forest, et le ­photographe Arnaud Chapuy se sont plongés sans trop de difficulté sur l’histoire des salles de projection conflanaises, dans le cadre d’un ouvrage intitulé Histoires des cinémas à Conflans-Sainte-Honorine. Le livre est disponible en librairie depuis jeudi 27 juin.

Il retrace l’histoire des cinémas de Conflans-Sainte-Honorine depuis leur apparition en 1928. Implanté au centre-ville près de la mairie, le Cinéville a été construit en 1928 par l’architecte J.A. Bénard. À l’origine, ce bâtiment servait de salle des fêtes. Mono-écran, il fut transformé en complexe de trois écrans en 1974 et resta longtemps le seul cinéma de la ville.

Il est confronté plusieurs fois à la concurrence, avec l’implantation de la salle de cinéma l’Olympia, qui a mis la clé sous la porte dans les années 1960. L’arrivée du cinéma Pathé en 2001 provoquera la fermeture définitive du cinéma par la municipalité le 31 décembre 2017. Les lecteurs intéressés peuvent se procurer l’ouvrage à l’Office du tourisme, à la librairie les Petits papiers, au cinéma Pathé Conflans ou à l’espace culturel Leclerc, pour 25 euros.

Crédits : ARCHIVES / LA GAZETTE EN YVELINES